Get Adobe Flash player

France (national)

Le Général de GAULLE : né il y a 127 ans, toujours jeune.

rpf-jeunes

Le Général Charles de GAULLE, premier Président de la V° République est né il y a 127 ans, le 22 Novembre 1890 à Lille.

127 ans, un âge canonique diront certains, ce n’est pourtant qu’un quinquennat de plus que la « Maîtresse du Temps » Jeanne Calment qui était née le 21 Février 1875 à Arles alors qu’Adolphe Thiers était encore en vie, âgée de 122 ans à sa mort. 

Et celui qui était perçu par ses supérieurs comme « trop moderne » pour gagner une guerre, à plus forte raison mondiale, était aussi décrit en Mai 68 comme « trop vieux » pour comprendre la jeunesse. Ben voyons !

L’homme de l’Appel du 18 Juin, du respect de la souveraineté française comme des peuples partout dans le monde, de la Démocratie face aux élites (suffrage universel direct), de l’égalité des sexes (droit de vote des femmes) est au contraire toujours jeune, toujours dans le coup et même plus que jamais :

qui peut douter que le besoin de sécurité, pour sa patrie, pour ses proches, pour soi même est une réalité dans une époque où même les représentants de l’Ordre sont devenus des cibles faciles à force de relâchement : Magnanville, gendarmettes abattues à Collobrières…

Qui peut douter que la souveraineté et la résistance sont des valeurs universelles et non de repli sur soi dans un monde ensauvagé, au mondialisme le plus débridé et à la menace terroriste prospérant grâce aux deux premières ?

Qui peut douter que la jeunesse se tourne facilement vers l’extrémisme, quel qu’il soit, par recherche de quêtes, épopées, sens donné à sa vie, à son quotidien et de grandeur ?

Qui peut douter que nous vivons dans une société en perte et en quête de repères moraux, que seule une figure politique claire et droite pourrait apporter dans une France qui n’a toujours pas été capable de résoudre ses problèmes d’approche de la Religion comme de la Laicité ?

Qui peut douter que nous vivons dans un pays en recherche d’unité perdue que seule une figure politique imposant LE consensus pourrait apporter ?

Qui peut douter que tous ces combats étaient ceux du Général et que ses solutions sont toujours les meilleures et qu’elles n’ont pas pris une ride ?

On ne cesse jamais d’être jeune au travers de ses enfants, d’où le sens d’être Gaulliste.

Jean-René LAGET

Porte-Parole National du RPF,

Membre de son Bureau Politique

Délégué National RPFJ (RPF Jeunes) 

de Gaulle jeune